IQ OPTION sous les projecteurs et les avis sont positifs

Le monde de la spéculation est réputé pour être sans merci. Ce qu’il faut noter, c’est que soit c’est la victoire, soit c’est la défaillance. Il faut que les courtiers soient des requins, comme le souligne Maxime, de DigitalBusiness, avide de succès et qui renifle le bon placement à des milliers de kilomètre. IQ OPTION fait partie des brokers qui œuvrent dans le domaine du trading et fait partie des requins en courtage. Il est sur le marché depuis une dizaine d’années plus précisément depuis 2007. Pourtant, il n’est pas encore très connu de ces semblables. Par contre, il a déjà une grande notoriété en Europe. IQ OPTION propose un large choix sur les opérations qu’il fait en tant que trader. Un sondage sur un site spécialisé a relevé ses spécificités qu’on va d’ailleurs citer par la suite.

Expert sur FOREX et CFDs

Étant un des brokers œuvrant sur FOREX et CFDs, il en est un des experts le plus réputé. Il a une grande variété d’actifs sur son plateforme et œuvre sur la plupart des marchés boursiers. Qu’il s’agit d’avoir des spécialistes de la négociation directement sur leur site. Ainsi, il faut souligner qu’IQ OPTION, tout comme Opteck, est un courtier en ligne. Si l’on revient sur la variété de service et domaines d’activité de l’opérateur, il est aussi très avisé dans les spéculations et la parité des devises Forex. Il n’est pas non plus à sous-estimer sur les opérations concernant les indices et les matières premières. Puis, il travaille aussi sur les ETFs qui ne nécessitent que l’intervention des experts en courtage.

Modalité d’accès sur la plateforme

Ce qui différencie IQ OPTION des autres plateformes de trading, c’est sa facilité d’accès. Rien de bien méchant, il suffit d’honorer les 100$ de minimum de dépôt. Les amateurs en bourse sont donc les bienvenus pour acquérir de l’expérience. Les professionnels y sont aussi en nombre croissant. D’ailleurs, IQ OPTION propose plusieurs types de compte qui ont été spécialement élaborer selon les besoins et capacité de chacun. Ce qui est bien, c’est que les amateurs peuvent débuter avec un compte fictif à titre de démonstration. Mais peut aussi ouvrir un petit compte appelé « micro compte » sur le seuil des 100$ mentionné précédemment. Sinon, les personnes dont les compétences sont dans la moyenne peuvent souscrire à un « mini compte » avec une participation de 500$.

Il est aussi possible d’avoir accès à un « compte standard » pour 1000$. Pour les professionnels, les comptes Premium et Platinium leur sont proposés avec 5000$ de participation. Un large choix de comptes qui traduit le sérieux de leur travail et de leur fiabilité. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les grands compte professionnel ont un accès illimité et à toutes heures à une salle d’analyse technique. Il y est aussi possible d’avoir accès au courtage automatique. Suivant l’analyse des experts en courtage, l’offre de compte Mini est celui qui offre le plus d’avantage pour les opérations Forex pratiqué par les amateurs.

Les points forts d’IQ OPTION

Le premier avantage des traders d’IQ OPTION est la réactivité et la serviabilité de son service client. Ils sont disponibles et accompagnent les clients qui en ont besoin. À partir du moment où l’inscription est accepté puis suivant les différentes étapes de transaction, les assistant virtuels sont disponibles. Les moyens de communication avec la plateforme d’assistance sont très variés. Il est possible de les joindre directement sur le site avec l’option messagerie instantanée, sinon par mail ou sur leur numéro d’appel. Vous avez ainsi la garantie d’être accompagné et la sécurité d’être dirigé au début.

La décision de l’EUBOA pourrait radicalement changer les options binaires

Face à la menace de l’interdiction complète de la branche des options binaires, l’European Brokers Association (EUBOA) a décidé d’opérer des changements radicaux. La question de ces changements a fait l’objet de la troisième réunion officielle du groupe de trader, au cours de laquelle deux propositions ont été faites. Il s’agit de mettre fin au bonus et de mettre en œuvre la possibilité de retraits le jour même. Sont-elles suffisantes pour convaincre les régulateurs ?

 

La suscitation de la décision de l’EUBOA

L’Autorité Européenne des Marchés financiers (AEMF) a récemment publié une étude sur les nouvelles politiques MiFID II, dans laquelle les mauvaises pratiques de l’industrie du courtage ont fait surface. En effet, la pratique des bonus virtuels n’est pas du goût des régulateurs qui estiment qu’elle est prédatrice et trompeuse. Et les conditions de retraits contraignantes qui empêchent les clients d’encaisser leur argent a fait beaucoup de bruit. Tout ceci vient fragiliser l’industrie du courtage, qui risque même de perdre la branche des options binaires.

L’EUBOA a donc décidé de prendre les choses en main et pris des décisions pour combattre l’interdiction qu’envisagent les régulateurs européens. Elle a pris en compte les recommandations rapportées par le leader de la branche Banc de Binary de faire usage d’une politique commerciale similaire.

 

Les changements majeurs au modèle commercial

Les décisions prises par l’EUBOA au cours de sa troisième réunion officielle pourraient radicalement changer les options binaires. Le groupe de trader a décidé de revoir les conditions commerciales en espérant que les régulateurs fassent preuve d’indulgence quant à l’interdiction de la branche. Lé débat était autour des bonus virtuels et du retrait le même-jour. Il était question de la suppression des bonus virtuels, qui sont utilisés pour inciter les clients à dépenser plus que de raison, qualifiés de problème majeur par l’AEMF et de l’introduction des retraits le même-jour. La première proposition a été approuvée par quelques membres d’EUBOA et reste à bonne voie, mais la seconde a fait l’unanimité et sera appliquée très bientôt.

Les organismes vont-ils fléchir ?

L’industrie du courtage ne s’est pas encore remise de la suppression des publicités sur les produits spéculatifs à risques et pourrait subir pire avec l’interdiction de la branche option binaire. L’EUBOA a décidé au cours de se dernière réunion officielle de prendre des mesures correctives pour attirer la clémence des régulateurs. Avec la suppression des bonus virtuels et l’introduction des retraits le même-jour, le groupe de courtier pourra rétablir la confiance des clients et relancer le secteur. Toutefois, il faudra espérer que les organismes de réglementation revoient leur position et changent d’avis concernant la suppression de la branche. Une attente entre les deux parties serait idéale pour relancer le secteur et limiter les dérives qu’on observe depuis quelque temps.